Voyage insolite : Top 5 des lieux inhabités (ou presque) à découvrir durant vos prochaines vacances !

Proches ou lointains, ces lieux fourmillaient jadis d’activité. Ancienne ville minière, ligne de chemin de fer abandonnée, ou théâtre d’événement tragique, voici 5 sites abandonnés qui font désormais le bonheur des vacanciers en mal d’idées de voyage insolites. La chasse aux fantômes est ouverte !

Le village fantôme de Kolmanskop dans le désert de Namib

Dans le désert de Namib, le sable a envahi le village de Kolmanskop

Au beau milieu du désert de Namib, en Namibie, on trouve, non pas une oasis, mais une ville-fantôme, jadis florissante, désormais à moitié ensevelie sous le sable. Kolmanskop fut fondée en 1908 par des colons allemands, en pleine ruée vers le diamant. Pendant deux décennies, la ville connaîtra la prospérité et accueillera des chercheurs de pierres précieuses venus d’Allemagne. Pour les accueillir, un hôpital et une boulangerie avaient, entre autres, ouvert leurs portes. Malheureusement, la ville commencera à décliner après la Première Guerre mondiale en raison de la chute du cours du diamant en bourse, et la découverte d’un gisement plus important au sud du pays. À partir de 1954, Kolmanskop est totalement laissée à l’abandon, et la faune du désert représente désormais sa seule population.

Tchernobyl et Pripyat en Ukraine

A Tchernobyl, le temps s’est arrêté en 1986

Théâtre de l’une des plus grandes catastrophes nucléaires du XXe siècle, les villes de Tchernobyl et Pripyat, en Ukraine, attirent aujourd’hui un public non négligeable, aussi bien amateur d’histoire que de sensations fortes. Évacuées d’urgence en 1986, ces deux villes sont restées comme figées dans le témoin, offrant un témoignage poignant de la vie des habitants d’Europe de l’Est à l’époque de l’URSS. Nul besoin de le préciser, la visite de Tchernobyl et Pripyat nécessite de multiples précautions. Des agences spécialisées, dont une agence française, offrent des visites guidées sur les lieux, pour des groupes limités de visiteurs.

Le village médiéval de Craco en Italie

Craco, au sud de l’Italie, est l’un des plus villages-fantôme au monde, et l’un des plus émouvants

Sans conteste l’une des plus belles villes-fantôme au monde ! Nichées dans la province de Matera, au sud de l’Italie, les ruines de Craco forment désormais le cadre de visites aussi émouvantes que prodigieuses, et inspirent de nombreux cinéastes –le film Quantum of Solace y a notamment été tourné. Le village fut fondé en 1060 sur une montagne de la Basilicate. Il y accueillit aussi bien des paysans que de riches familles italiennes, ou encore, en 1861, par la troupe du célèbre hors-la-loi Carmine Crocco ! Totalement désert depuis 1975, le village recèle de petites merveilles architecturales, datant du Moyen-Age ou de la Renaissance. Une superbe idée de voyage insolite !

Le pénitencier abandonné d’Eastern State, en Pennsylvanie

Le pénitencier abandonné d’Eastern State, en Pennsylvanie

Inauguré en 1829, le pénitencier d’Eastern State en Pennsylvanie était le fruit d’une conception totalement nouvelle de l’environnement carcéral. On pensait alors que le fait d’isoler totalement les prisonniers de leur univers habituel leur permettrait de se repentir de leurs fautes et, pourquoi pas, de démarrer une nouvelle vie. Ce vaste bâtiment de style néogothique a ainsi accueilli des centaines de criminels durant ses 142 ans d’activité. En 1929, le célèbre Al Capone y a pris ses quartiers pendant 10 mois, et fit meubler très luxueusement sa cellule… Fermé en 1971, le pénitencier est inscrit au National Historic Landmark depuis 1966. Certains racontent que la prison serait hantée par d’anciens détenus, expliquant le certain succès remporté par le site auprès de visiteurs attirés par les ambiances étranges et inquiétantes…

Le Spreepark à Berlin

A Spreepark, Berlin, la nature a repris ses droits

A Spreepark, Berlin, la nature a repris ses droits

La ville de Berlin fourmille de lieux insolites pour les amateurs d' »Urbex » ! L’un des plus notables se situe en ex-Allemagne de l’Est, sur le site d’un ancien parc d’attractions abandonné depuis 2001. Son gérant, un certain Norbert Witte, l’a créé en 1969. Situé à côté du Treptower Park, le long de la rivière Spree, il a rencontré beaucoup de succès auprès des « Ossies » (les Berlinois de l’est) pendant plusieurs décennies, avant de tomber finalement en déréliction. Des visites guidées du Spreepark permettent aux curieux de découvrir le spectacle étonnant de ces attractions désertes, aujourd’hui envahies par la nature. Il est possible de s’inscrire à l’une de ces visites sur le site du Spreepark. Vous pouvez également découvrir l’endroit au fil des festivals et des événements qui y sont organisés de temps à autre.

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*