Découvrir une île restée sauvage : Koh Rok

En 2000, le film La Plage a fait rêver des milliers d’Occidentaux. Imaginez des îles thaïlandaises sauvages, seulement troublées par le vent qui berce les cocotiers et fait clapoter la mer turquoise. On y trouve un luxe rare : des paysages paradisiaques et préservés, un mode de vie authentique, proche de la nature. Si vous partez en vacances en Thaïlande, vous pouvez retourner sur les traces de ce film mythique : la plage de l’île de Koh Phi Phi, la cascade du parc national de Khao Yai. Malheureusement, ce sont devenus des endroits très touristiques. Trop de monde, trop de déchets… Si vous désirez découvrir un endroit resté sauvage, nous vous invitons à faire le voyage vers l’île de Koh Rok.

Une excursion à la journée

Koh Rok est une île charmante. Habitée seulement par des rangers car la présence des hommes y est strictement règlementée, elle se partage entre forêt tropicale et plage de sable blanc, bordée d’un lagon. Ses spots de snorkeling (plongée sous-marine avec palmes, masque, tuba) en font un point d’intérêt touristique majeur en Thaïlande. Des excursions à la journée sont ainsi organisées de manière régulière en haute saison. Envie d’en profiter ? Si vos vacances vous emmènent à Koh Lanta, vous pouvez y prendre un bateau pour Koh Rok. Renseignez-vous auprès de votre hôtel, le départ pourrait avoir lieu de son embarcadère ! Ensuite, vous fendez la mer avec une heure de speed boat. Au programme de la journée : découverte du récif et de sa fabuleuse faune sous-marine, nourriture thaï à la cantine, balade sur la plage. Un voyage dans le voyage !

Aventurier ? Passez-y la nuit !

Votre âme d’aventurier a sans aucun doute relevé le nom de Koh Lanta dans cet article. Eh bien sachez que l’île de Koh Rok a déjà accueilli les candidats de ce célèbre jeu où la survie est le défi majeur. Si vous désirez partager un peu de leur expérience, sachez qu’il est possible de louer une tente pour dormir sur l’île de Koh Rok. Vous vous improvisez ainsi naufragé et vous refaites le lien avec la nature. Pour veiller sur vous, il n’y aura pas la lumière rouge des caméras ou la plume de Daniel Defoe, mais les rangers vous permettront de passer une nuit sereine, où votre seule inquiétude sera de ne rien manquer de cette excursion hors du commun. Et un dernier secret, avec une autorisation spéciale, il est même possible de dormir hors du camping, livré à vous-même sur la plage… ou dans la jungle.

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*