Que faire à Fuerteventura ?

Il s’agit tout simplement de la plus grande île des Canaries. Les vacanciers se demandant que faire à Fuerteventura n’ont pourtant que l’embarras du choix : lézarder sur la plage, s’adonner aux sports aquatiques, faire de la randonnée ou visiter des villages empreints d’un charme indescriptible… Il y en a réellement pour tous les goûts !

Le ciel, le soleil et la mer… Détente et farniente sont au rendez-vous !

Inutile de se demander que faire à Fuerteventura lorsqu’on souhaite se reposer ! Sable blanc et mer turquoise sont les maîtres mots en ce qui concerne les plus jolies plages de l’île. Les températures ici sont idéales, parfois même vraiment très chaudes lorsque le vent en provenance du Sahara se met à souffler.

La réserve naturelle de Corralejo est l’endroit rêvé pour s’étendre au soleil. Autre ambiance tout aussi exceptionnelle, sur le littoral ouest, on peut par exemple se rendre à Ajuy, un port de pêche donnant sur l’océan. De grands escarpements cernent de toute part une bande sable noir et volcanique, donnant aux lieux une atmosphère unique.

Celles et ceux souhaitant un peu de discrétion peuvent aller se réfugier dans l’une des criques cachées d’El Cotillo, qui regorge de spots isolés et camouflés par la roche.

Que faire à Fuerteventura ? Visiter les villages historiques et les lieux romantiques !

Il n’y a certes pas beaucoup d’habitants du côté de Betancuria, mais ce village était autrefois la capitale d’île ! Elle assume toutefois pleinement son titre de plus belle ville de l’île.

La plaine vallonnée des environs profite des cendres volcaniques, engrais naturel puissant. Une grande variété florale entoure donc la ville, véritable écrin de couleurs et de senteurs. La nature environnante est aussi très verdoyante, comme en témoignent les photos à découvrir sur Onetwotrips.com. Parfait pour des amoureux en balade !

Celles et ceux qui se demandent que faire à Fuerteventura et qui aiment l’Histoire trouvent ici leur réponse. En sillonnant les rues et les ruelles de la ville au gré de ses envies, le visiteur n’aura aucun mal à dénicher le musée archéologique de l’île. Ils pourront aussi trouver la Casa Santa Maria, haut lieu d’artisanat local. Se rendre au restaurant de la Casa après la visite est toujours de bon ton et surtout de bon goût.

Pour les bons marcheurs, il est par ailleurs possible d’arpenter les sentiers de la montagne de Tindaya, au nord-ouest de l’île. De nombreuses gravures y ont été réalisées par les anciens autochtones, qui la considéraient comme sacrée. Si l’intérêt historique d’une telle excursion est indéniable, c’est aussi pour la beauté des couleurs et la singularité du paysage qu’il est intéressant de la réaliser !

Marche, sport nautique et excursions… Un vrai paradis pour les sportifs !

D’autres randonnées sont possibles au cœur de la nature sauvage qui s’offre aux marcheurs se demandant que faire à Fuerteventura. Se rendre sur l’île de Lobos est une véritable aventure en soi, en raison de la très grande variété de paysages qui s’y trouvent. Les plus entraînés peuvent se risquer à l’ascension La Muda, l’un des points les plus culminants de l’île avec près de 700m de dénivelé !

Par ailleurs, la plage n’est pas uniquement le fief des amateurs de farniente ! Pour les amoureux de sensations fortes, certains endroits de l’île sont des lieux de rassemblement. Il est possible de s’adonner en toute liberté au surf, au kitesurf ou encore à la planche à voile. Quoi de mieux de se laisser porter au gré des vagues, le vent dans les cheveux et les embruns salés sur le visage ? Gare à tenir droit sur la planche !

 

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*