Madrid : le triangle d’or de l’art

Connue pour ses célèbres équipes de football qui font partie des meilleurs clubs du monde, la capitale espagnole est aussi la capitale artistique d’un pays qui a vu naître des peintres illustres tels que Francisco de Goya, Diego Vélasquez, Salvador Dalí et Pablo Picasso. À Madrid, il existe un périmètre convoité par les amateurs de culture. Surnommé le Triangle de l’Art, il est délimité par trois musées mondialement connus : Prado, Reina Sofía et Thyssen-Bornemisza. Pour vous y rendre depuis la Gran Vía, il suffit de rejoindre la plaza de Cibeles et de descendre le ravissant Paseo del Prado, en direction de la gare d’Atocha.

Museo Nacional del Prado

Ce musée est l’un des plus visités au monde. Et pour cause, il abrite une des plus belles collections de peintures. L’école espagnole y est très bien représentée. On y trouve notamment Les Ménines de Vélasquez, un chef-d’œuvre qui suscite encore aujourd’hui autant d’admiration que d’interrogations quant à son interprétation. En vous perdant dans les salles dédiées à l’école flamande, vous vous émerveillerez à la vue du Jardin des Délices de Jérôme Bosch, un triptyque de 2,20 mètres de haut et de près de 4 mètres de long. Le Prado renferme au total 13 000 œuvres de grands maîtres tels que Rubens, Rembrandt, Botticelli, Titien, Véronèse, Raphaël, Tintoretto, Le Caravage, El Greco et Poussin.

Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía

Dans un tout autre registre, le Reina Sofía est un musée d’art moderne qui expose des œuvres datant des XXe et XXIe siècles. Nommé ainsi en hommage à la reine Sofía, épouse du roi Juan Carlos 1er, il occupe un ancien hôpital et a été inauguré en 1990. La collection permanente inclut plusieurs toiles appartenant aux principaux courants du siècle dernier, notamment le cubisme (Picasso), le surréalisme (René Magritte, Yves Tanguy) et l’expressionnisme (Francis Bacon). La bibliothèque du musée rassemble plus de 100 000 livres et 1 000 vidéos dédiés à l’art.

Museo Thyssen-Bornemisza

Probablement le moins connu des trois musées qui composent le Triangle de l’Art madrilène, cette pinacothèque offre au grand public la possibilité d’admirer une ancienne collection privée que le gouvernement espagnol a rachetée en 1993 à la famille Thyssen-Bornemisza. De l’école italienne du XIIIe siècle au pop art, le musée abrite des toiles de grands peintres flamands, allemands et espagnols, ainsi que des œuvres appartenant à des styles plus récents (fauvisme, surréalisme, cubisme…). Le Museo Thyssen-Bornemisza est implanté dans le palais Villahermosa, un édifice néoclassique construit à partir de la fin du XVIIIe siècle.

Entre deux visites, profitez de votre escapade madrilène pour vous détendre au parc du Retiro, visiter le Palais Royal et savourer de délicieuses tapas !

0
0

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*