Sénégal, terre de contrastes

Villages SénégalC’est quasiment le seul pays d’Afrique noire que tout le monde peut situer sur une carte, tant on a rêvé un jour de le découvrir… Un jour d’hiver d’ailleurs où l’on miroitait son bord de mer et ses températures au-dessus de 28 °C !

Le Sénégal donne envie et tient, sur place, toutes ses promesses dès l’atterrissage à Dakar où l’on est accueilli par un mixte de bâtisses coloniales et de monuments à la gloire de l’Afrique moderne.

A la découverte de l’Afrique Noire

L’île de Gorée, dans la baie de Dakar, est une étape incontournable avec sa Maison des Esclaves, ses marchés locaux et les scènes folkloriques qui animent le port de Mbour. Après cette première approche, une escapade vers le nord s’impose. On commence par le lac Retba, surnommé le lac Rose pour les teintes qu’il prend sous les rayons du soleil… Avec un peu de chance, vous pourrez y faire trempette ou assister à la récolte du sel par les paludiers enduits de beurre de karité.

Après un détour par les dunes somptueuses du désert de Lompoul, vous serez à Saint-Louis, la capitale de l’époque coloniale qui, grâce à ses richesses architecturales et culturelles, a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Tout comme le parc naturel du Djoudj qui se trouve juste au nord. Pirogues du SénégalLa visite se fait en pirogue, sous les vols des flamants roses, des échassiers et des pélicans, en naviguant avec les lamantins et les tortues marines… Walt Disney n’aurait pas rêvé mieux !

Au sud-est de Dakar, les mangroves du delta du Saloum proposent également une visite en pirogue… Elles sont décidément partout, sur les fleuves comme dans les ports, mais tout s’explique : « Sénégal » est la traduction de « notre pirogue » en wolof.

En remontant jusqu’à la capitale, on marquera deux escales. D’abord à Joal, ville de naissance de Senghor, dominée par l’île de Fadiouth, entièrement formée par des coquillages. Ensuite, cap sur les plages dorées de Saly pour une séance de farniente bien méritée. Bord de mer oblige, on aura sur toutes les cartes des poissons comme le mulet ou le thiof (mérou bronzé).

Ceci dit, on s’arrêtera volontiers pour un thiébou dieune (riz de poisson), un yassa (riz au citron) de poulet ou de poisson… Même les bouis-bouis locaux, les dibiteries, offrent de succulentes parts de mouton grillé aux oignons. Loin des sentiers battus, entrez donc en Afrique noire par sa plus belle porte, le Sénégal !

Voir toutes nos offres sur le Sénégal

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*