Replongez-vous dans le film Avatar en visitant les montagnes flottantes en Chine

Faites-vous partie des 15 millions de Français qui ont vu Avatar au cinéma ? Si c’est le cas, vous n’avez pu rester insensible à ce film, qui a connu l’un des plus grands succès de l’histoire du cinéma. Rappel de son synopsis : la Terre connaît une grave crise énergétique. Pour la sauver, il faudrait exploiter un minerai présent sur une lune appelée Pandora. Les opérations d’extraction nécessiteraient la destruction de plusieurs lieux sacrés pour les Na’vis, les autochtones. Diffusé en 3D I-Max, ce film offre aux spectateurs des images époustouflantes. Parmi elles, les paysages d’une chaîne de montagnes suspendue dans les airs. Elles seraient inspirées du parc National de Zhangjiajie, en Chine. Un lieu à ne pas manquer durant vos vacances en Chine.

Les montagnes flottantes, c’est quoi ?

Un paysage montagnard, cela a toujours quelque chose de magique, d’hors du temps. C’est brut, c’est pur. Dans Avatar, cette beauté est sublimée par les montagnes Hallelujah ; elles volent au-dessus du brouillard. Ajoutez-y le mystère et l’essence d’un lieu sacré. Ces montagnes abritent les colonies de Banshees, les dragons domestiques des Na’vis, et accueillent également l’Arbre des Ames. Vous pouvez retrouver cette atmosphère dans la réalité, dans la province chinoise du Hunan. On raconte que l’un des membres de l’équipe du film est venu en 2008 photographier les montagnes du parc national de Zhangjiajie, en Chine. Ce voyage présumé, combiné à la ressemblance de la montagne « Le pilier du ciel et de la terre » avec les images du film, ont suffi pour que les autorités locales le rebaptisent en 2010 « Montagne Alléluia Avatar ». Ce coup de communication en faveur du tourisme saura-t-il vous convaincre de faire le voyage ?

Comment aller voir les montagnes flottantes en Chine ?

Pour aller voir les montagnes flottantes en Chine, il faut se rendre à Zhangjiajie City, cité moderne proposant toutes les infrastructures touristiques espérées. C’est aussi la porte d’entrée du parc national. Pour arriver en ville, il est possible de prendre un bus depuis Changsha (des vols existent à partir de différents aéroports français). Si vous êtes en vacances en Chine et que vous vous trouvez à Pékin, vous pouvez opter pour un vol domestique jusqu’à Changsha. Le train est aussi une option, si vous voulez profiter d’un  circuit en Chine riche en paysages jusqu’à la Province du Hunan. Parce que la Chine, c’est un voyage culturel mais aussi naturel. D’ailleurs, à proximité de Zhangjiajie City, retrouvez deux autres sites d’intérêt majeur : la grotte préhistorique de Huanglong et le Mont Tianmen, site accessible par le plus long téléphérique du monde, ou l’un des escaliers les plus extrêmes. La promesse d’une autre expérience  forte en émotions !

0

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*