La cuisine espagnole : plats et recettes d’un séjour gastronomique réussi

cuisine espagnole

Un "must" de la cuisine espagnole : les tapas

Ça y est, c’est décidé : en cette fin d’été cap sur les beautés de l’Espagne ! Le soleil, les corridas, les danseuses de flamencos… Mais soyons honnêts, l’argument qui a le plus pesé dans la balance – qu’on retrouvera par ailleurs sur votre pèse-personne – c’est bien les délices culinaires de la péninsule ibérique.

Vous vous imaginez déjà attablé en terrasse, à l’ombre d’un olivier, à détailler la carte d’un restaurant, tran-quil-le-ment. Car ici, c’est bien la douceur de vivre qui prime. On oublie toutes notions de temps et ce n’est que vers les 15h qu’on se frottera au fameux régime méditerranéen, dans lequel l’huile d’olive est reine, à condition qu’elle soit fabriquée en Andalousie, bien entendu. Et par pitié, ne partons pas dans les clichés en réduisant la gastronomie espagnole au traditionnel trio paella-gazpacho-turrón !

La gastronomie espagnole : des cuisines régionales riches en tradition

Chaque région a ses spécialités : le riz et les légumes secs cultivés dans la province de Valence ; le pain frotté à l’ail, recouvert de tomates et d’un filet d’huile d’olive est lui l’emblème de la cuisine catalane ; les poissons, crustacés et autres pulpos particulièrement savoureux sur les terrasses qui bordent la côte nord (de la Galice, à la Cantabrie et des Asturies aus Pays Basques). Il y en a pour tous les goûts et tous les goûts trinquent ensemble d’un petit verre de Xérès, por supuesto.

Ici, la sieste est sacrée et la vie ne reprend son cours qu’aux alentours de 17h (peu importe les destinations que vous aurez choisies pour votre circuit espagnol). Juste le temps d’une petite promenade avant de se rafraîchir en sirotant un verre de tinto de verano accompagné de tapas. La recette de ce cocktail composé de vin rouge et de soda au citron varie selon la région et l’humeur du barman. Certains rajoutent une petite rasade de Martini rouge, d’autres des glaçons aux fruits de saisons. Dans tous les cas, chorizo, calamars frits, fromages de Castille et León ou encore jámon serrano – l’un des meilleurs du monde, dit-on – garniront la table et l’on n’aura plus qu’à picorer tout au long d’un apéritif qui se prolongera jusque tard dans la soirée.

Suivant nos nouveaux amis espagnols, on déambulera de bar en bar, avant d’aller se défouler dans l’une des discothèques jusqu’au petit matin. La nuit se termine (ou la journée commence) par le traditionnel petit-déjeuner chocolate con churros. Il est vrai qu’un véritable séjour en Espagne n’est pas de tout repos ni de tous régimes minceur, mais après tout, c’est les vacances ! Alors prenez-vous au jeu : viva la fiesta y viva España !

La paella : recette d’un plat typique qui titillera vos papilles…

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 6 cuisses de poulet
  • du fond de volaille
  • 1 oignon
  • 500 g de tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 250 g de petits-pois surgelés
  • 1 kg de moules
  • huile d’olive
  • 300 à 400 g de riz spécial paëlla
  • 12 langoustines
  • 12 crevettes roses
  • 200 g de calamars nettoyés
  • 150 g de chorizo
  • 2 à 3 dosettes de safran
  • sel, poivre
  • 3 citrons

Préparation : Commencer par émincer finement les oignons. Couper les poivrons en fins bâtonnets. Tremper les tomates dans l’eau bouillante pour les peler plus facilement, puis les épépiner et les couper en dés. Dans un poêlon à paella (ou un wok), faire suer les oignons à l’huile d’olive, afin qu’ils deviennent translucides. Y ajouter les poivrons, le chorizo coupé en rondelles, puis la tomate concassée. Pendant ce temps, à part, faire rissoler dans une poêle les cuisses de poulet, afin de les dorer. Ajouter le riz dans les légumes sués. Mélanger afin de nacrer le riz dans la matière grasse se trouvant au fond du poêlon. Disposer dessus les cuisses de poulet. Mouiller au fond blanc de volaille chaud. Ajouter les petits pois, les moules, les crevettes, les calamars, et enfin les langoustines. Assaisonner le tout de sel, poivre et safran. Laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps afin que la paella n’accroche pas au fond du récipient. Si besoin, rajouter un peu de fond de volaille en cours de cuisson. Cuire doucement, couvert d’une feuille de papier aluminium. Servir avec un demi-citron par personne, taillé en dents de loup.

¡ Buen provecho, bon appétit !

Notre sélection de séjour gastronomique en Andalousie

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*